Années de guerre

    • Préface : Mathias Énard
Avant d’être l’auteur mondialement connu du chef-d’œuvre Vie et destin, Vassili Grossman a été lors de la Seconde Guerre mondiale correspondant de guerre pour Krasnaïa Zvezda, l’organe officiel des forces soviétiques, suivant l’Armée rouge au cœur des combats. L’agression nazie en 1941, l’arrivée des troupes russes à Treblinka, l’entrée dans Berlin en ruines, la capitulation en mai 1945 : l’auteur de Vie et destin a décrit tous ces événements, tirant de cette expérience quantité de récits à la lisière de la fiction et du reportage. Ce volume rassemble une partie de ces textes méconnus, hybrides, passionnants pour les liens qu’ils permettent d’établir entre documentaire et fiction. Années de guerre est en quelque sorte une version fragmentaire d’épisodes et de personnages que l’on retrouvera dans les romans Pour une juste cause et Vie et destin. C’est dans ces pages que prennent vie le soldat Gromov et son lance-roquette antichar ou les tireurs d’élite Tchékhov et Zaïtsev, d’autres encore, personnages héroïques et souffrants, figures vivantes devenues classiques de la littérature mondiale.
Constitué de récits héroïques, dramatiques ou glaçants, Années de guerre est tout autant un formidable recueil littéraire qu’un extraordinaire document pour l’histoire.
  • 336 pages - 151 x 219 mm
  • Broché
  • EAN : 9782746761841
  • ISBN : 9782746761841

Autour du livre

On en parle...

« Années de guerre est l’œuvre d’un Grossman pas encore dessillé ; la rupture et la continuité entre ces textes et les romans à venir sont très intéressantes.»
LIBÉRATION

« Un document fascinant.»
LE FIGARO LITTÉRAIRE
« Tout l’intérêt de la republication d’Années de guerre, nantie d’une préface éclairante de Mathias Énard, consiste à mettre au jour l’ampleur du jeu qu’il y avait dans le regard et l’écriture de presse propre à Vassili Grossman. [...] Une lecture passionnante.»
LA CROIX
« Cette qualité de plume inouïe, qui fait que, à quatre-vingt ans de distance, on voit soudain s'incarner la silhouette du soldat déchu. [...] Grossman livre aussi des chroniques infusées de détails vrais autant que d'espoir et d'humanisme.»
LE MONDE DES LIVRES
« Saisissant. […] Il témoigne du tragique de la guerre, tout en capturant des étincelles de vie, parvenant malgré tout à la transfigurer.»
PHILOSOPHIE MAGAZINE

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer