Croyances

Comment expliquer le monde ?

Quand, dans les années 1970 en Californie, les amis hippies de Henri Atlan déclaraient en état modifié de conscience : «Je me sens traversé par l’énergie cosmique», Atlan pensait : «Voilà l’effet vaso-dilatateur qui débute». Un phénomène, deux descriptions : les croyances, qu’elles soient mystiques, scientifiques ou chamaniques, ne sont pas incompatibles entre elles. Qu’est-ce qui nous pousse à croire en telle explication plutôt qu’en l’autre? L’habitude, l’autorité de nos pairs, notre mode de vie… y a-t-il des critères plus rationnels? La très grande originalité de la thèse d’Atlan sur la croyance est de dépasser la distinction entre religion et science. Un scientifique croit à des hypothèses et à des théories, il va même jouer toute sa carrière sur le fait de croire en une théorie plutôt qu’en une autre. C’est le moteur d’une pensée vivante, du si fécond esprit critique. Henri Atlan décompose ici les «régimes de la croyance» entre lesquels nous naviguons en permanence : les croyances provisoires (celles du scientifique), les croyances définitives (le dogme religieux), les croyances pratiques (très présentes dans le judaïsme : on peut manger kasher ou faire circoncire son enfant sans croire en Dieu) et les croyances énoncées (c’est-à-dire en certaines maximes). Paradoxalement, on peut aussi croire en des phénomènes inhabituels, tout à fait réels mais qui peuvent sembler incroyables ou, au contraire, croire en des phénomènes habituels et réguliers, presque automatiques, mais contestables. Science, mythe, fiction, superstition… Au début était la croyance, nous dit Atlan. Une faculté précieuse à travailler et cultiver, fondement de la connaissance et de notre expérience du monde.
  • 384 pages - 121 x 201 mm
  • Broché
  • EAN : 9782746734234
  • ISBN : 9782746734234

Vous aimerez aussi

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer