Nouveauté Je suis né quelque part

Je suis né quelque part

[Zuhause]

Où peut-on se sentir chez soi ?

    • Traduction (Allemand) : Alexandre Pateau
Dans un monde que l'on traverse en quelques heures et où s'expatrier semble si simple, la notion de foyer a-t-elle encore un sens?
Oui, découvre Daniel Schreiber lors d'un long séjour dans l'une des capitales européennes où il a ses habitudes. Une rupture amoureuse qui ravive le sentiment d'un vide ancien le ramène à son enfance dans un village de RDA, où la vie n'était pas tendre pour le petit garçon efféminé qu'il était. Sur les traces d'une grand-mère haute en couleurs, il se met en quête de ses racines. Cette promenade personnelle, historique et intellectuelle s'interroge avec Arendt sur le sens de la patrie, avec Didier Eribon sur le rapport à son milieu social, avec Maggie Nelson sur la possibilité d'inventer son foyer ou encore avec J. M. Coetzee sur le rôle de l'imagination dans la reconstruction autobiographique.
Loin des lieux communs, cet essai élégant esquisse avec pudeur les contours d'une nouvelle façon d'habiter le monde.
  • 208 pages - 135 x 211 mm
  • Broché
  • EAN : 9782746746787
  • ISBN : 9782746746787

Autour du livre

On en parle...

« Un récit, sensible. […] On y entend la pensée de Simone Weil sur l’enracinement, de Hannah Arendt sur le sens de la patrie, ou bien la Poétique de l’espace de Bachelard. Et elle résonne subtilement avec nos tensions contemporaines entre mobilité et culte des racines.»
PHILOSOPHIE MAGAZINE
« Une réflexion pudique et délicate. »
PSYCHOLOGIES MAGAZINE
« Daniel Schreiber interroge avec finesse la notion de foyer […] Son intelligence le conduit à ne jamais s’arrêter sur une réponse qui figerait la pensée.»
LIBÉRATION
« Une puissance déconcertante […] Association souveraine de réflexions autobiographique et théorique, où éclate, à rebours, le goût de l’enracinement, du territoire, de l’intériorité paisible où se renfoncer en soi-même. »
LE MONDE DES LIVRES
« Il fait bon s’y plonger. »
L’OBS
« [Un] ouvrage élégant, érudit, […] miraculeux. »
LES ECHOS

Du même auteur

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer